Hellboy : retour sur ce personnage emblématique de la pop culture

Hellboy : retour sur ce personnage emblématique de la pop culture

Cinelifes
1 531 vues
15

Créé par Mike Mignola, Hellboy a déjà eu trois adaptations cinématographiques. A l’occasion de la sortie du nouveau « Hellboy », réalisé par Neil Marshall, il est temps de revenir sur l’univers de ce personnage hors du commun, et emblématique des comics.

 

 

 

 

Hellboy : un personnage inédit

En 1994, les comics de super-héros sont évidemment dominés par les deux firmes principales : DC Comics et Marvel Comics. Ils mangent la concurrence comme des petits pains et demeurent les maîtres incontestés du genre. Heureusement il y a bien quelques irréductibles comme par exemple Judge Dreddou SpawnMike Mignola, dessinateur influent récompensé par des Prix Eisner,crée donc un nouveau personnage destiné à devenir culte : Hellboy.Un démon venu des enfers recueilli par les humains, voué à détruire la Terre, mais qui s’efforce à faire le bien. De son vrai nom Anung Un Rama, il est né de l’union d’un démon et d’une humaine en 1944 en pleine Seconde Guerre mondiale.Amené dans le monde des vivants par les nazis, il est récupéré par les Américains qui ont intercepté l’expérience des Allemands. Le professeur Trevor Bruttenholm s’occupe du petit démon et lui donne un nouveau nom : Hellboy. Aidé dans ses enquêtes par Liz Sherman, qui possède des talents pyrokinésistes et de Abe, un amphibien, il travaille pour le Bureau for Paranormal Research and Defense(B.P.R.D.), une organisation qui s’occupe des faits paranormaux.

 


 

La réussite de cette saga de comics réside évidemment en son personnage. Hellboy était un vent de fraîcheur à l’époque, un personnage décalé, irrévérencieux, dominé par l’humour et la violence décomplexée. L’intérêt du personnage est qu’il ne fait pas dans la dentelle. Avec son style direct et brutal, Hellboy est un plaisir à lire pour sa violence accrue, et surtout bourrin. De plus, Hellboy a un métabolisme plus lent que les êtres humains, et n’est ainsi encore qu’un adolescent malgré son âge avancé. On retrouve donc les intérêts d’un ado dans le corps d’un démon ultra puissant. Ce décalage met en scène des situations cocasses et un humour absurde inspiré de la stupidité de l’âge.

Tête brûlée marrante, Hellboy a pourtant un destin sombre passionnant. Il est destiné à répandre l’apocalypse sur Terre. Une dualité interne anime donc le personnage entre l’envie de faire le bien et la réalisation inéluctable d’une vieille prophétie.Une coexistence psychologique difficile à vivre pour le personnage qui s’inquiète de ne pouvoir éviter ce catastrophique présage. Une dualité qui s’anime également par son désir d’être accepté par l’humanité qui reste éternellement antipathique à son égard. Il regarde donc parfois du côté des monstres, dont il hésite régulièrement à prendre parti, délaissant ainsi sa mission : protéger le monde des humains contre les ténèbres. Un personnage passionnant qui est d’ailleurs mort en 2008.Depuis, tous les comics centrés sur le personnage se déroulent soit en enfer, soit en flash back. Une idée inédite qui donne également une autre identité au personnage.


Source : Cinéserie

Auteur

Serge Arnaud

Je suis Serge Arnaud ARMAH, Vidéaste, Cinéaste, et Entrepreneur, un homme un peu fou et passionné par tout ce qu'il fait. J'adore le 7eArt…