Découvrons Alex Ogou

Découvrons Alex Ogou

Cinelifes
1 531 vues
15

C'est à Gadago, localité de Côte d'Ivoire située au sud-ouest du pays et appartenant au département de Soubré, dans la région du Bas-Sassandra, qu'Alex Ogou voit le jour en 1979. Il arrive en France avec ces parent à l'âge de cinq ans.


Après un BAC scientifique, il décroche son premier rôle à l'écran dans le film de Robert Guédiguian, à la place du cœur, auprès de Jean-Pierre Darroussin, Ariane Ascaride et Gérard Meylan. Son personnage de jeune homme envoyé en prison pour viol suite aux fausses accusations d'un policier raciste, lui permet de remporter le prix d'interprétation au Festival du jeune comédien de Béziers.

Il abandonne ses études d'anthropologie, et s’installe à Montpellier pour suivre des études de cinéma.


En 2000, Robert Guédiguian fait de nouveau appel à lui pour jouer le jeune Abderrahmane qui doit faire face aux difficultés de la vie dans La ville est tranquille. Il enchaîne en jouant au théâtre des pièces de Bernard-Marie Koltès ou Neil LaBute On le voit aussi dans des courts-métrages et des séries télévisées comme Avocats et Associés. Intéressé par les techniques du cinéma, il enchaîne différents métiers comme assistant-réalisateur, cadreur, monteur ou directeur de production.


En 2013, face à Alex Descas dans le téléfilm Césaire, le prix de la liberté, il incarne Léopold Sédar Senghor .

En Afrique, il interprète des rôles importants. On le voit dans les films guinéens : Il va pleuvoir sur Conakry 4 et Morbayassa de Cheick Fantamady Camara, puis au Cameroun dans Paris à tout prix. Il travaille aussi à la réalisation de plusieurs productions télévisées.


Auteur

Serge Arnaud

Experiences value back-end blogospheres networkeffects 24/365. Sexy dot-com citizen-media extend architect bleeding-edge benchmark dynamic folksonomies infomediaries paradigms B2C user-centric feeds. Holistic schemas bandwidth applications; social infomediaries experiences e-markets.